Choisir un Business Model

©Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur

Objectifs ?
  • Se poser le plus tôt possible de bonnes questions
  • Innover grâce au modèle défini.
Quand ?
  • Dès que l'on a un projet entrepreneurial
  • Tout au long du montage du projet
  • Pour réévaluer ou relancer son entreprise
Avec qui ?
  • Lancement : seul ou avec un coach
  • Croissance : avec ses partenaires et/ou un coach
L'essentiel
 
Le Business Model décrit la manière dont votre entreprise crée de la valeur pour vos clients et génère une rentabilité. 
Exercice incontournable pour passer de l’idée de départ à une entreprise viable et rentable, il implique de prendre du recul sur votre projet, de structurer votre réflexion et de bien vous entourer.

Le Business Model doit répondre aux 4 questions fondamentales qui mènent de l’idée à l’entreprise : 
  • QUOI ? Quel produit ou service allez-vous offrir ? Quelle est sa valeur pour votre client ?
  • QUI ? Qui sont précisément mes clients ? B2C ou B2B ? Marché de masse ou de niche ? Local ou international ?
  • COMMENT ? Comment concrétiser votre offre, gérer votre entreprise, trouver et garder vos clients, etc.
  • COMBIEN ? Quel est votre coût de production et distribution ? Quels revenus génèreront vos activités ?
 
 

Le conseil de Jean-Claude

Entrepreneur depuis 2008 


Le Business Model n’est pas un jeu.
C’est vraiment un outil utile pour visualiser son projet et en parler à d’autres.

Chaque fois que j’envisage un nouveau scénario, je repasse par la case Business Model pour étudier l’impact de mes idées sur mon business. Avec le BM j’ai pu faire une première estimation de la rentabilité de mon projet et c’est ce qui m’a décidé à me lancer.
 
Ce qu'il faut savoir
  • BUSINESS MODEL (ou modèle économique) : il définit la logique économique de votre entreprise et explique comment et pour qui vous allez créer de la valeur et comment vous gagnerez de l’argent. Il se formalise généralement dans un visuel synthétique d’'une page. 

  • BUSINESS PLAN (ou plan d’affaire) : il décrit la stratégie, la vision et les projections financières de l’entreprise.  Il décline le business model en un document détaillé, opérationnel et chiffré de plusieurs dizaines de pages. Il est utile, voire indispensable pour présenter votre entreprise et votre plan financier à de futurs partenaires : investisseurs, banquiers, fournisseurs, etc. 

Le business model est le coeur du business plan. C’est lui qui détermine le véritable potentiel d’un projet. Il schématise la stratégie globale de l’entreprise à l’instant T. Il est donc susceptible d’évoluer dans le temps.

  1.     À clarifier votre offre, les besoins de vos clients, votre différentiation, vos sources de revenus et de coûts.
  2.     À visualiser en un coup d’œil l’essentiel de votre activité.
  3.     À structurer vos idées en vous posant les bonnes questions.
  4.     À préparer les étapes suivantes : business plan et plan financier, stratégie commerciale, etc. 
  5.     À  innover en faisant évoluer votre modèle d’affaires.
  6.     À faire évoluer votre projet : un business model vit et évolue avec votre projet.



1. Production : modèle de base qui consiste à vendre le produit fabriqué. La marge doit être suffisante pour couvrir tous les coûts de production, distribution, etc. (ex : Ikea)

2. Franchise : l’entreprise ayant fait ses preuves (le franchiseur) fournit conseil et assistance au franchisé en échange d’un pourcentage du chiffre d’affaire. (ex : Starbucks)

3. Abonnement ou licence : l’entreprise ne vend pas son produit ou service mais l’usage qui en fait par le biais d’une inscription à durée déterminée (ex : logiciels)

4. Plateforme gratuite : l’entreprise attire des visiteurs via une plateforme gratuite et propose des services annexes payants (ex : PatientsLikeMe.com ; musée avec sa boutique de souvenir)

5. Commission : l’entreprise agit en tant qu’intermédiaire et se rémunère en prenant une commission sur les revenus générés (ex. airbnb, uber, market places, sites de mise en relation, apporteurs d’affaires). 

6. Freemium : l’entreprise propose 2 versions du produit. L’une gratuite (aux fonctionnalités limitées), l’autre payante et plus complète sur laquelle elle génère une marge suffisante pour couvrir le coût des utilisateurs gratuits. (ex : Candy Crush)

7. Gratuit : l’entreprise propose un service gratuit qui crée de l’audience, du traffic et monnaie celui-ci auprès de clients intéressés tels que des annonceurs (ex :journal Metro, Google)

8. Accessoires : un produit d’appel est vendu à un prix proche de son coût de revient. L’entreprise se rémunère sur la vente des accessoires ou consommables (ex : imprimantes, machines à café). 

Dans 36% des cas, l’échec est lié à la création de quelque chose dont personne ne veut. C’est pourquoi il est si important de tester son business model avant de se lancer. 

Un business model n’est pas figé dans le temps. Une entreprise peut avoir besoin de revoir son business model pour innover, pour s’adapter à l’évolution du marché ou encore pour répondre à l’apparition de nouveaux concurrents. 


Afin de réfléchir et de formaliser votre Business Model, vous devrez choisir une des méthodes proposées ci-dessous. Elles sont nombreuses et correspondent à différentes visions d'une entreprise. A vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux.