Un outil pour aider votre société à devenir plus résiliente

“Résilience par-ci résilience par-là : mais au juste, de quoi parlons-nous ? Employé à toutes les sauces depuis le début de la pandémie, le mot finit parfois par perdre de son sens. Pourtant, il demeure un concept indispensable aux entreprises qui veulent pérenniser leur modèle économique et affronter la pandémie… Et si ce début d’année 2021 était l’occasion de vous y mettre vous aussi ?



L’outil Resilience Coaching est une méthodologie qui permet aux entreprises d'identifier les opportunités à saisir en intégrant durabilité et circularité dans leurs activités. Bruxelles Environnement met le contenu des outils gratuitement disponible pour vous aider.

La méthodologie présente 30 principes qui s'inspirent du Vivant et qui peuvent être copiés et utilisés pour renforcer l'activité de l'entreprise. Elle est tout à fait combinable avec d'autres outils tels que le Business Model Canevas, l'analyse SWOT, la chaîne de valeur, etc. De plus, en utilisant cet outil, vous inscrivez votre business dans la transition vers une économie innovante et bas carbone.

Philippe Drouillon se définit comme un “Catalyseur d'Innovations et de Transformations à Agiles, Participatives et Justes“ à Impacts Positifs, fondateur de Metamorphosis Consulting, c’est un expert des modèles résilients. Il accompagne des entreprises et des coopératives pour améliorer durablement la performance globale (économique, environnementale, sociétale et humaine) de leur organisation. Il est également un fervent utilisateur de l’outil, nous en avons profité pour lui poser quelques questions :

 

Comment avez-vous découvert l’outil Resilience Coaching ?

J’ai rencontré Gaëtan Dartevelle, agronome et docteur en biologie, il est également concepteur de la méthode « Resilience Coaching ». Je me suis ensuite formé à l’outil parce qu’il constitue une ressource très intéressante pour stimuler l'exploration de réinvention des entreprises vers plus d'impact positif.  Je le trouve très efficace et je l’utilise conjointement avec d'autres outils lorsque je dois creuser un élément en particulier.

Qu’est-ce qui vous plaît avec le Resilience Coaching?

Aujourd’hui, on parle tellement d'économie circulaire, d'impacts positifs, de durabilité qu'on a l'impression qu’on est tous baignés dedans et que c’est un réflexe systématique, mais ce n’est pas du tout le cas. Le tout, c’est de se dire : concrètement, ça peut vouloir dire quoi de rendre mon organisation plus résiliente, plus circulaire ? Comment y parvenir ? À quel niveau agir et comment mettre cela en place ? L’outil permet d’y travailler..

Quel est l’intérêt que vous y trouvez ?

Il permet d’aborder la résilience de manière systémique, par le biais de 30 cartes que le jeu offre. Il propose ainsi une vue d’ensemble et met en évidence les différents liens d'interdépendance et de renforcement qui existent entre chaque dimension/carte. Très vite, on constate la présence de différents leviers concrets que l’on peut actionner pour faire bouger les lignes. On se dit : “voilà le spectre d’impacts positifs que je peux envisager avec, à la clé, une augmentation de ma capacité de résilience, de performance et de pérennisation du collectif”.

Quelle est votre définition de la résilience ?

La résilience, c’est la capacité à un organisme de pouvoir rebondir en cas de fortes turbulences, en cas de chocs importants et donc de pouvoir se réinventer, de pouvoir rebondir. Il y a même certaines personnes qui vont un peu plus loin et parle "d'anti fragilité”.

Concrètement quelle est la valeur ajoutée pour les TPE et PME ?

Beaucoup de choses : cela permet entre autres d'être plus économe dans l'utilisation des ressources pour pouvoir arriver à faire tourner son activité - avoir le moins d’impacts possibles en termes de substances toxiques qui pourraient être générées etc. On parle aussi de modèles économiques : se dire, on va dématérialiser, passer d’une approche de produit vers une approche de services voir même de solutions. On parle également de design : comment concevoir un produit pour qu’il soit désassemblé plus facilement ou réparé plus facilement grâce au design modulaire etc.

La dernière dimension que je trouve aussi très importante, ce sont les cartes qui vont du numéro 21 à 30 et qui concernent tout l’aspect co-création/crowdsourcing/diversité/gouvernance multi-acteurs. Indispensable et passionnant !

Une dernière chose à ajouter ?

 Oui, je crois que pour être certain que l’outil Resilience Coaching soit mis à profit, il faut prévoir pour celles et ceux qui veulent matérialiser l’outil sous forme de projet, de réellement créer un processus qui suit et accompagne la démarche. L’objectif ici, c’est bien évidemment d’éviter la frustration ou l’impression que c’était juste un “one shot” qui monte et retombe comme un soufflé.

 

Les ressources de Philippe pour approfondir la notion de résilience  :
  • Kate Raworth, La théorie du donut, l’économie de demain en 7 principes, PLON
  • Brieuc Saffré, Activer l'économie circulaire: Comment réconcilier l'économie et la nature, Eyrolles
  • Donella Meadow, Thinking In Systems. Chelsea Green Publishing
  • Fritjof Capra, La Toile de la vie : Une nouvelle interprétation scientifique des systèmes vivants, Editions du Rocher
  • Fritjof Capra, The Systems View of Life. A Unifying Vision. Cambridge University Press
  • Reinette Biggs, Principles for Building Resilience: Sustaining Ecosystem Services in Social-Ecological System, Cambridge University Press
  • Ruth DeFries, What Would Nature Do ?. A Guide for Our Uncertain Times. Columbia University Press
  • Daniel Christian Wahl. Designing Regenerative Cultures. Triarchy Press
  • David Peter Stroh. Systems Thinking for Social Change. Chelsea Green Publishing
  • https://www.stockholmresilience.org/
  • https://futurefitbusiness.org/

Pourquoi Wikipreneurs? Projet et acteurs.

Wikipreneurs travaille dans la durée avec des équipes d’experts pour mettre au point vos meilleurs outils financiers, de gestion d’équipe, de ‘telco’ et de subsides.

En savoir plus sur Wikipreneurs