Crowdfunding et financements alternatifs

©Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur

L'essentiel

 

Le crowdfunding est un système qui ne cesse de progresser à l’heure actuelle. Il consiste à faire appel à un grand nombre de personnes (= crowd) pour financer son projet. 

 

Ce système mis en place pour pallier les difficultés d’obtention de prêts auprès des acteurs financiers traditionnels (banque, business angels, etc.) s’est largement développé grâce aux sites spécialisés comme www.ulule.comwww.kisskissbankbank.com, www.kickstarter.com , etc.

 

 

On distingue trois grandes catégories de crowdfunding :  

 

 

  • Don avec ou sans récompense, comme sur Ulule ;
  • Prêt rémunéré, non rémunéré, en obligations ou en mini-bons  ;
  • Investissement en royalties ou en capital.


Afin de trouver le mode de financement et la plateforme qui conviennent le mieux à votre projet, nous vous conseillons de faire le test sur www.trouverlebonfinancement.fr


Pour créer une entreprise, ouvrir un commerce ou lancer un produit, le reward-based crowdfunding est le mode de financement idéal. Ulule est le leader européen du reward-based crowdfunding, avec des bureaux à Paris, en Belgique, en Italie, en Espagne et au Canada. Avec plus de 20 000 projets financés, plus de 95 millions d'euros collectés auprès des internautes et plus de 1,8 million de membres, c’est une plateforme de confiance.


Des particuliers, associations ou entreprises peuvent déposer leur projet en détaillant un objectif financier à atteindre, une durée fixe, des contreparties non-financières et exclusives qu’ils offrent en échange du soutien des internautes. 


Si l’objectif est atteint, le porteur du projet reçoit les fonds, réalise son projet et récompense ses soutiens grâce aux contreparties. Si l’objectif n’est pas atteint, les internautes ayant financé le projet sont remboursés sans frais. C’est simple, rapide et efficace.


  • Réunir les conditions nécessaires : avant de lancer votre campagne de reward-based crowdfunding, assurez-vous d’avoir un projet concret et défini dans le temps, avec un besoin de financement bien identifié (création d’une entreprise, ouverture d’un commerce, lancement d’un produit…). Assurez-vous également d’avoir le temps de mener votre campagne !

  • Bien calculer votre objectif financier : l’objectif peut être tout ou partie du financement total. Il doit être calculé avec précision. Afin de fixer un objectif réaliste, ayez en tête qu’il il doit correspondre au montant minimum requis. Il vaut mieux viser bas et collecter davantage, plutôt que viser trop haut, ne pas atteindre l’objectif et tout perdre !

  • Proposer des contreparties attractives : il existe 3 grands types de contreparties proposées, qui sont un exemplaire du produit ou du service, un souvenir créatif ou une expérience originale. Vous pouvez proposer 4 contreparties au minimum (sauf dans le cas d’un objectif en préventes) et cela peut faire la différence dans la réussite de votre campagne.

  • Communiquer sur votre projet : pour communiquer efficacement, il faut avoir un message, mais aussi une cible. Travaillez le storytelling de votre projet, ainsi que l’audience à qui il s’adresse.

  • Bâtir votre communauté, étape par étape : contactez d’abord votre premier cercle (amis, famille, réseaux proche), puis étendez votre message à votre deuxième cercle (amis d’amis, communauté existante) et enfin, vous pourrez lancer la communication auprès du 3ème cercle (les inconnus, les internautes).


Vous souhaitez en savoir plus et bénéficier de conseils sur votre projet ? Sur Ulule, le pôle “accompagnement de projets” est dédié à 100% à l’encadrement et au conseil des projets déposés sur Ulule. 

Certains accompagnateurs de projets sont même spécialisés dans des catégories comme la mode, la musique, les jeux, l’édition & la BD.