Trouver un associé : une alchimie délicate

©Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur

Créer une entreprise à plusieurs permet souvent d’aller plus vite mais trouver un associé implique d’identifier la bonne personne et de partager la même vision de l'entreprise.

Réussir une association implique d’identifier les bonnes personnes, de s’entendre sur un projet d’entreprise commun et de définir ensemble un business model auquel on croit. Et cela implique avant tout de (se) faire confiance et de partager la même vision.

Pourquoi chercher un associé ?

Les raisons pour s’associer sont multiples. Peur de se lancer tout seul. Volonté de démarrer rapidement. Désir de partager les risques et les responsabilités. Ou encore, besoin de porter à plusieurs un projet trop ambitieux pour une seule personne.

  • Certains projets nécessitent dès le départ des compétences ou des savoir-faire différents et complémentaires (par exemple : ingénieur et marketeur, informaticien et créatif, artisan et vendeur, etc.)
  • D’autres projets nécessitent des investissements tels que des personnes s’associent pour réunir les capitaux nécessaires pour lancer l’entreprise.

Quel associé choisir ? 

Qui cherchez-vous ? Quel profil ?  Quelle expertise ?  Bien choisir son ou ses partenaires est critique. La réussite de l’association en dépend.

Un associé est un partenaire business sur le long terme, une personne qui vivra avec vous cette belle aventure et que vous allez côtoyer pendant une longue période. Même si la solitude vous pèse, prenez le temps de la réflexion, c’est une décision lourde qui va impliquer de grands changements, aussi bien dans votre organisation que pour l’avenir de votre entreprise. Il ne s’agit pas de trouver un associé à tout prix mais de trouver le bon associé, la perle rare ! (source : 1001 startups)

Il existe des tests qui permettent de faire le point sur vos propres forces et faiblesses, pour établir ensuite le profil de l’associé idéal.  Car il faut bien se connaître pour trouver un partenaire qui convienne.  Et même s’il doit partager votre vision de l’entreprise, mieux vaut qu’il ne vous ressemble pas (formation et expériences différentes, compétences et tempéraments complémentaires, etc.).

Où trouver son associé ?

Pour trouver la bonne personne, plusieurs possibilités :

  1. Commencez par sonder vos réseaux personnels et professionnels. Identifiez et approchez des personnes qui possèdent les compétences recherchées.
    Attention, s’associer avec un ami ou un membre de la famille n’est pas toujours gage de succès.

  2. Explorez les plateformes internet spécialisées dans la recherche d’associés comme par exemple : www.affeeniteam.com , fr.teamizy.com/  , www.partnpro.fr , www.ideasvoice.com/fr/

  3. Participez à des concours du type « start-up weekend » ou à l'un des multiples concours organisés au niveau national ou local, quel que soit le pays. En France : 5 concours incontournables, une liste des concours nationaux et régionaux. En Belgique aussi, il y a pléthore de concours pour les entrepreneurs. 

  4. Réseautez : pitchez votre projet chaque fois que vous en avez l’occasion. Sans oublier les réseaux sociaux comme LinkedIn pour présenter votre projet et signaler dans votre texte d’introduction que vous êtes à la recherche d‘un partenaire.

  5. Profitez du coworking ou des structures telles que les incubateurs, accélérateurs, etc. pour rencontrer d’autres entrepreneurs et travailleurs indépendants.

  6. Enfin, pourquoi ne pas utiliser l’outil que Wikipreneurs met à votre disposition : la bourse des associés.

Comment répartir les tâches ?

Selon la taille et la maturité du projet, le fonctionnement des associés sera différent.  En phase de création d’entreprise, tout le monde est au four et au moulin. Par la suite, les rôles et fonctions de chaque associé se définiront en fonction des compétences et des intérêts de chacun.

Il existe de grandes typologies d’association dans une entreprise : le chasseur et l’éleveur, celui qui est dehors et celui qui est dedans, celui qui s’occupe de la comptabilité et de l’administration et celui qui gère le commercial… L’important est que chaque associé trouve sa place dans le projet. Il faut également bien définir la gouvernance de l’entreprise entre les associés. Il y a d’une part le pilotage de l’entreprise au quotidien et le pilotage des enjeux de la stratégie d’entreprise. 

Que faire en cas de conflit ?

Avant d’arriver à un conflit majeur, essayez de le prévenir.  Et pour éviter bien des litiges potentiels, songez à établir un pacte d’associés. Ce document contractuel liera les associés et permettra de limiter les situations conflictuelles.  

Une bonne association repose avant tout sur un dialogue fort et permanent mais aussi sur une définition claire des rôles et responsabilités de chaque associé.