Team building : effet de mode ou réel impact sur la cohésion d’équipe ?

©Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur

S’entourer d’une équipe qui fonctionne bien est une nécessité pour l’entrepreneur qui souhaite développer son activité. Et pour renforcer la cohésion du groupe, beaucoup font appel au team building. Mais concrètement, quelle type d’activité faut-il mettre en place pour quels avantages ?

Apparu au début des années 1980, le concept de team building a pour objectif premier de resserrer les liens au sein d'un groupe de collaborateurs ou d'une entreprise. Cette pratique, originaire du Japon, est rapidement devenue quasi incontournable pour fédérer les équipes.

Les objectifs du team building 

Pour rappel, l’objectif premier du team building n’est pas de faire une escapade au grand air entre collègues. Si les entreprises investissent dans ce genre de pratique, c’est avant tout pour encourager la communication et la collaboration au sein d’un groupe, voire apaiser les conflits ou restaurer la confiance.

Au sein d’un groupe, chacun a des compétences et des personnalités différentes, ce qui constitue une valeur ajoutée pour l’entreprise mais peut aussi s’avérer source de conflits. Dans le cadre d’activités de team building, les collaborateurs sont amenés à relever des défis et à résoudre des problèmes ensemble.

En sortant du cadre habituel de travail, les membres d’une équipe sont amenés à se percevoir sous un jour différent. Ce qui leur permettra de mieux se comprendre, de se faire confiance pour mieux interagir par la suite.

Les 3 moments du team building

En général, une session de team building s'articule autour de 3 moments essentiels :

  • Le jeu :  l’aspect ludique favorise la mise en commun, par le biais d’actions à mener collectivement.
  • Le partage :  le jeu est l’occasion pour chaque membre d’une équipe de s’exprimer individuellement, mais au service du groupe.
  • L’ouverture : cette activité extra-ordinaire peut aussi révéler un potentiel, un talent jusque lors plus ou moins endormi. Il s'agit de surprendre, bousculer, déstabiliser pour pousser le groupe à penser différemment, voire innover.

5 bienfaits du team building

Les activités de team building doivent tenir compte de tous les participants. Chacun doit se sentir impliqué, avoir des objectifs clairs et des défis à relever. Il est hors de question de recréer le stress ou la pression sociale de l’environnement de travail. Ainsi, les sports extrêmes, fort prisés il y a quelques années, ont montré leurs limites et ont laissé la place à des activités plus fédératrices.

#1 Stimuler la collaboration

Le team building améliore la capacité d’une équipe à avancer ensemble pour concrétiser un projet. Il encourage les collaborateurs à se soutenir mutuellement en cas de difficultés et à optimiser la répartition des tâches pour obtenir de meilleurs résultats.

#2 Développer l’intelligence collective

Le team building permet à chacun de s’exprimer individuellement mais aussi de trouver sa place au sein du groupe. Chacun est invité à apporter sa contribution à la réalisation d’un objectif commun.

#3 Prévenir les conflits

Découvrir ses collègues autrement, en dehors des relations hiérarchiques, de manière ludique ou par des jeux de rôles, favorise le dialogue et rend plus tolérants. Et permet aussi d’éviter ou désamorcer les conflits.

#4 Booster la motivation

Chacun est amené à se dépasser et à mettre sa motivation personnelle au service de celle du groupe. Un succès collectif renforce la confiance et la motivation du groupe.

#5 Donner libre cours à la créativité

Le changement de contexte permet de tester la créativité et les compétences de chacun. Il n’y a pas de bonne façon de faire les choses. Les activités partagées en dehors de l’entreprise permettent de découvrir ses collègues sous un autre jour.

Quel type de team building privilégier ?

Le temps des activités de l’extrême (saut à l’élastique ou autre) est révolu. En effet, on s’est vite rendu compte que de telles expériences ne favorisaient pas forcément la cohésion du groupe surtout si les plus lents ou les plus âgés peinaient à suivre le groupe. L’offre a donc évolué et fait de plus en plus appel à d’autres aspects que le simple physique : l’empathie, la créativité, la communication, la stratégie, etc.

Pour être efficace, une session de team building doit faire perdre leurs repères aux participants pour qu’ils abordent les autres et les situations de manière différente.

  • Teamcentives

Certaines formes de team building relèvent à la fois de la récompense et de la dynamique de groupe. Que les activités prévues soient ludiques, culturelles ou sportives, l’objectif prioritaire est de proposer un moment de détente pour renforcer le sentiment d’appartenance au groupe. Exemple : rafting, equi-coaching, découverte œnologique, quizz gourmand ou musical, activité au grand air, cocktail workshop, …

  • Team learning

L’idée ici est de faire participer activement une équipe autour d’une activité de découverte où chacun se retrouve au même niveau. C’est l’occasion de découvrir les autres avec un regard neuf, de générer des échanges différents et de nouer de nouvelles affinités. Place aux business games et aux serious games.

  • Citygames

Qu’il s’agisse de chasse au trésor, d’un jeu de piste ou d’un rallye, l’accent est mis sur le renforcement de la cohésion de groupe et la motivation collective avec un objectif commun. C’est aussi l’occasion de découvrir une ville d’une toute autre manière.

  • Réalisation d’un lipdub, clip ou vidéo d’entreprise

On s’écarte ici du team building classique, mais c’est également un exercice de groupe intéressant. Chaque participant est mis à contribution pour faire émerger l'esprit de l'entreprise et pour la faire connaître. C'est l'occasion de vérifier la cohérence entre votre vision de l’entreprise et celle de vos collaborateurs. 

6 pièges à éviter

L’organisation d’un team building n’est pas toujours évidente. Elle demande à la fois préparation et suivi.

  1. Last minute: donnez-vous le temps de bien planifier votre team building
  2. Pas d’objectif : réfléchissez au but du team building: stimuler la coopération, apaiser des tension ou simplement profiter d’une journée de détente entre collègues.
  3. Peu de préparation : organiser un team building demande recherches et réflexion pour intégrer tous les aspects pratiques (budget, nombre de personnes, activités, timing, endroit, …)
  4. Budget trop serré : demandez une estimation précise des frais liés à l’événement
  5. Programme irréalisable: prévoyez une marge de temps flexible pour que chacun puisse bien profiter de la journée.
  6. Hors contexte : un team building est plus qu’un instant de détente. Il se prépare en créant l’envie et la surprise avant l’événement, il se partage en cours d’événement (réseaux sociaux ou intranet) et se prolonge sous forme de résumé illustré ou filmé.

En conclusion

En alliant l'utile au ludique, le team building développe la cohésion de groupe, augmente la satisfaction des employés et réduit les tensions. Bref, les retombées sont souvent très positives !

Si vous souhaitez approfondir le sujet, ce livre devrait vous intéresser : La bible du team building : 55 fiches pour développer la performance des équipes.