Gérer l’équipe en temps de crise

Témoignage et conseil d’Angela Leone, entrepreneuse et experte chez Partena Professional.

En situation de crise, 3 points doivent être traités en priorité.

L’équipe

  1. Soyez transparent. Il faut montrer les chiffres et l’impact pour le business.  Responsabiliser très tôt le personnel sur l’urgence, impliquez-les dans les réflexions et pistes de solutions pour en sortir rapidement. Répartissez les actions selon leurs capacités.  Il n’en seront que plus engagés et productifs.
  2. Soyez exigeant et très ferme pour ceux qui ne s’alignent pas et ne jouent pas le jeu. Par contre, pas la peine d’être menaçant.  Organisez un entretien individuel rapidement et veillez à obtenir un accord clair sur le changement d’attitude (méthode DESC)
  3. Organisez le télétravail en veillant à structurer les activités  et donnez votre confiance aux collaborateurs en abandonnant le contrôle.  Gardez ensuite un contact régulier en partageant les résultats communs et les évolutions. La responsabilisation et le respect des règles convenues est  déterminant.

La gestion des affaires

  1. Restez optimiste mais réaliste. Si on vient de perdre 50% des clients (et non un report de contrats ou de la vente), il est illusoire de penser que l’on gagnera 50% de nouveaux clients dans le mois qui suit la reprise. Il est donc impératif et vital de réduire sans attendre la voilure et certainement si le bénéfice était déjà faible avant la crise.
  2. Pas de droit à l’erreur quand on a peu de temps ou de moyens ! Si vous êtes seul aux commandes et qu’il n’y a pas un vrai conseil d’administration, il est essentiel de demander un 2èmeavis à un pair. Exposez lui votre situation sans détour. Cela permettra de réfléchir avec plus de hauteur aux opportunités et de challenger chaque piste afin de faire les meilleurs choix.
  3. De bons tableaux de bord vous permettront de prendre les meilleures décisions plus rapidement. Décider tôt et quand on en a encore les moyens est crucial ! Vérifiez les  3 – 4 indicateurs clés et décidez dès que c’est utile, au risque (positif) d’annuler une décision si les affaires reprennent plus tôt que prévu.
  4. Si un problème de trésorerie risque de se poser, demandez l’appui de votre banque à temps pour obtenir une extension de ligne de crédit, car lorsque vous êtes en rupture de paiement, il est trop tard … et cela évitera que la banque ne vous demande des garanties personnelles.

Les clients

  1. Gardez le contact.  Impliquez également les équipes non commerciales dans le suivi.  Le client doit percevoir qu’il reste important malgré l’arrêt des activités. Il pensera à vous en priorité lors de la reprise.
  2. Soyez tolérant en cas de rupture anticipée de contrat. Certains clients tentent de négocier des fins de contrats sans pénalités.  Montrez-vous flexible si vous pouvez vous le permettre et négociez en compensation de ce manque à gagner des accords écrits de commandes préférentielles chez vous lors de la reprise.
  3. Poursuivez la prospection avec assiduité et augmentez-là. En période de crise, même si le business se réduit drastiquement, il reste néanmoins un business de fond qui persiste.  Il faudra probablement tripler/quadrupler les efforts commerciaux pour gagner la même chose mais ce qui est certain, c’est que vous gagnerez des nouveaux clients.

En savoir plus : https://www.partena-professional.be/fr/dossiers/coronavirus-partena-professional-plus-que-jamais-vos-cotes

 

Pourquoi Wikipreneurs? Projet et acteurs.

Wikipreneurs travaille dans la durée avec des équipes d’experts pour mettre au point vos meilleurs outils financiers, de gestion d’équipe, de ‘telco’ et de subsides.

En savoir plus sur Wikipreneurs