Comment convaincre votre banquier de vous accorder un crédit?

Comment convaincre votre banquier de vous accorder un crédit?

 

Pour que votre banquier vous accorde un crédit, il importe de gagner sa confiance.

Celle-ci dépend de la crédibilité de votre projet mais aussi de votre approche.

Voici nos 5 conseils pour optimiser vos chances de réussite.

Préparez-vous efficacement grâce à l’analyse SWOT

Avant de solliciter un rendez-vous auprès de votre banquier, attendez d’être suffisamment avancé dans votre projet. Vous éviterez ainsi de donner une image brouillonne de vous-même. Pour prouver votre crédibilité et votre sérieux, présentez-vous à lui avec un dossier clair et synthétique et un argumentaire imparable. Sa préoccupation principale est bien évidemment de s'assurer que votre projet est viable et qu’il peut développer avec vous une relation de confiance à long terme. L’analyse SWOT constitue un excellent outil pour vous préparer à identifier et à justifier vos atouts et opportunités, mais aussi vos éventuels points faibles et menaces.

Rédigez un dossier de financement

Un dossier succinct, clair et structuré, contribue à accélérer le processus. Votre interlocuteur doit saisir rapidement les tenants et aboutissants de votre projet. Nous vous conseillons donc de le résumer en une seule page qui précise quel produit ou service vous voulez vendre, en quoi il est meilleur que ceux de la concurrence, quelle est la taille et le taux de croissance du marché, quels sont vos (futurs) clients et comment vous comptez les attirer. Vous lui laisserez ensuite quelques pages d’argumentaires pour justifier l’intérêt de votre projet et expliquer qu’il existe bien un marché pour votre idée, pourquoi vous avez une chance de réussir et comment vous allez mettre en œuvre votre projet (plan marketing et commercial, production, équipe et structure, assurance…). Vous y joindrez les chiffres clés, si possible élaborés avec votre comptable (étude de marché, plan marketing et commercial, plan prévisionnel sur 3 ans, plan de financement faisant ressortir les apports, les besoins en fond de roulement et le montant de l'emprunt demandé et vos garanties éventuelles). Et n’oubliez pas que votre banquier jugera aussi votre demande sur le montant du prêt sollicité. Trouvez le juste financement contribue donc à cautionner votre projet.

Mettez tous les atouts de votre côté: présentez de bons chiffres!

Dès que votre banquier aura reçu toutes les informations nécessaires, il peut commencer à examiner le potentiel de votre projet. Pour réaliser son analyse chiffrée, il s'appuie sur trois paramètres principaux. Premièrement, votre «surface financière» qui joue un rôle capital dans les chances d'aboutissement de votre demande. Elle constitue une marge de sécurité en cas de problème. Il s’agit, pour les personnes physiques, des avoirs moins les dettes, et, pour les sociétés, de l'actif net. Une surface financière négative, faible ou disproportionnée par rapport au montant demandé engendrera en principe un refus. Deuxièmement, la rentabilité de vos activités qui permet d'évaluer votre capacité de remboursement. Cette analyse gardera un aspect conditionnel étant donné qu'elle se base sur des chiffres historiques et des prévisions. Une capacité de remboursement inexistante engendre donc un refus du dossier. Et troisièmement, votre liquidité. En effet, votre trésorerie doit vous permettre d'honorer vos engagements à court terme.

Soyez ambitieux, avec professionnalisme

S’il est important de présenter de bons chiffres, votre personnalité et votre connaissance du métier influencent aussi la décision du banquier. Lors de votre entretien, n'hésitez pas à mettre en avant votre expérience. Partagez vos valeurs afin qu’il comprenne en quoi votre vision est claire et unique. Comme pour un entretien d’embauche, votre présentation doit être impeccable et votre comportement doit laisser transparaitre toute votre motivation. Vous croyez dur comme fer dans votre projet, vous croyez en vous, en vos objectifs et en votre succès!

Soyez transparent et négociez

Malgré la passion qui vous anime, n’essayez pas d'embellir la situation ou vos prévisions. Non seulement, votre banquier va vérifier vos arguments, mais en plus un dossier ou des réponses trop parfaites pourraient le pousser à douter de votre sincérité. Vous devez pouvoir justifier chaque élément. Si votre banquier y voit des failles, reconnaissez-le donc franchement et expliquez-lui par quelles mesures concrètes vous envisagez de réduire les risques au maximum. Enfin, n’ayez pas peur de négocier, le taux d’intérêt, la durée du crédit ou les garanties réclamées par exemple. Votre banquier ne sera pas choqué!. Vous lui montrez ainsi que vous cherchez l’offre la plus avantageuse et qu’il a affaire à un entrepreneur avec lequel les discussions sont serrées.

Plus d’infos? Découvrez nos différents outils pour vous aider à préparer un bon dossier de financement. N’hésitez pas à contacter votre spécialiste Business Banking local, Belfius Connect au 02 222 12 01 ou rendez-vous sur belfius.be/starters

Financez vos projets plus facilement chez Belfius avec la garantie COSME!

Vous êtes starter et souhaitez emprunter pour financer un bien mobilier et immobilier, la reprise d’une affaire, le besoin en fonds de roulement, l’aménagement d’un commerce, l’achat d’un véhicule ou de matériel, un stock…? La garantie COSME mise à disposition gratuitement via le programme COSME et le Fonds Européen pour les Investissements Stratégiques (FEIS) vous offre, sous certaines conditions, un accès plus aisé au financement de vos investissements chez Belfius en couvrant automatiquement 50% de votre crédit. Plus d’infos: belfius.be/cosme